06 70 12 56 60
Mon panier
Aucun article
>
logo-Les Editions Transmettre

Grandir sans lui

Note moyenne : 0 avis
22.00€

Ajouter au panier

Demander un devis

J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !
Description
Notes et avis

Selon les chiffres officiels, 23 196 soldats sont « Morts pour la France » en Algérie, laissant derrière eux 18 000 orphelins, oubliés et invisibles dans les médias et la littérature. Dans son récit, « Grandir sans lui », Hélène Creste-Erlingsen raconte sa vie d’orpheline d’un père sous-officier, disparu des radars familiaux dans une guerre non assumée par son pays.

Pour faire plus ample connaissance avec lui, elle l’a traqué pendant 30 ans à travers des archives militaires et des témoignages, aussi bien de ses frères d’armes que de ses adversaires. Elle a voyagé sur plusieurs continents et a rencontré une centaine de témoins de cette époque, dont le général Giap, ministre de la Défense d’Hô Chi Minh et le colonel Youcef Khatib, ancien Chef du FLN dans la région où son père a été tué.

Elle dénonce la responsabilité de la IVe République, qui a vu défiler 22 ministres de la Défense, 17 ministres de l’Intérieur et 14 ministres de l’Outre-mer, et qui a envoyé ses soldats accomplir des missions impossibles alors que l’issue de ces conflits était connue, et que ces politiques le savaient.

Un livre rare et courageux, plein de rebondissements et d’informations, loin du ‘politiquement correct’. Un livre poignant, témoignage de l’amour d’une fille à son père, et qui dans un même élan, souhaite qu’on n’oublie pas ses frères d’armes, harkis et appelés ainsi que leurs adversaires. Tous ont souffert de cette décolonisation sanglante, dans une irréversible communauté de destins.

Hélène Creste-Erlingsen, docteure en sciences politiques, a été journaliste à « France Télévisions ». Elle a écrit plusieurs livres dont « Soldats perdus dans la tourmente des guerres coloniales », Bayard, 2007 et « Nos pères ennemis. Morts pour la France et l’Algérie. 1958/1959 », un livre à quatre mains avec Mohamed Zerouki, Privat, 2012. Tous ses droits d’auteur seront reversés à des associations caritatives.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Grandir sans lui (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut