PAUL LEVY
1, Rue d’Amboise
37000 Tours
N°TVA :

Le 31 décembre 1943, le chef de la Milicie, Joseph Darnand, est nommé par le gouvernement de Vichy secrétaire général au Maintien de l'ordre. Cette nomination, exigée par les autorités allemandes d'occupation, marque une radicalisation dans la lutte contre les maquis. Les cours martiales créées pour juger sommairement les Résistants arrêtés, pemettent de les fusiller, dès la sentence rendue, sous couvert d'une apparence de légalité.
Darnand, qui a imposé son autorité sur l'ensemble des forces de l'ordre, leur ordonne de constituer les pelotons d'exécution après  chaque audience de cette juridiction peu conforme au droit français. De la sorte les gendarmes se voient contraints de participer  à ces mises à mort, alors que la législation, encore en vigueur, le leur interdit. C'est à un véritable cas de conscience que les militaires de la gendarmerie sont alors confrontés.

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top